Cours de vocabulaire latin

Voici l’ébauche d’un cours de vocabulaire latin tel que nous souhaiterions pouvoir le lire. L’idée est de faire un cours qui puisse se lire et s’apprendre par cœur avec plaisir. L’idée est d’autre part de structurer un apprentissage qui semble par nature être condamné à l’émiettement.

D’abord, à la manière du Vocabulaire grec de Victor Fontoynont, l’étude du vocabulaire sera fondée sur la lecture suivie de textes latins, choisis pour leur intérêt, et leur richesse pour ce qui est du vocabulaire de base : La Première Catilinaire de Cicéron, et le chant II de L’Énéide. Ces deux textes, qui seront utilisés en quelque sorte comme des lectures en petit latin, à partir desquelles on pourra mener les études de vocabulaire. Ils seront complétés par quelques locutions, sentences et citations, en particulier parmi celles que recueillit Renzo Tosi dans son Dictionnaire des sentences latines et grecques, en particulier quand des mots importants manquent dans les deux textes de base.

Ensuite, l’étude du vocabulaire sera organisé de façon progressive en fonction de sa fréquence dans la littérature latine. Pour ce faire, nous utilisons le classement qu’opérèrent Jean-Yves Guillaumin et Georges Cauquil dans leur Vocabulaire essentiel de latin. Nous y ajoutons les mots choisis par Michel-Louis Podvin dans ses Mots latins, puis, éventuellement, ceux choisi par Fernand Martin dans ses propres Mots latins. Nous les colorons comme les ceintures de judo : les 400 mots les plus fréquents (selon l’ordre de Guillaumin et Cauquil) sont les mots jaunes, les 400 suivants, les mots oranges ; puis viennent les mots verts, les mots bleus : la « ceinture bleue » de vocabulaire correspond à la maîtrise des 1600 mots de base. Ensuite, le millier de mots supplémentaires relevés par Podvin permet d’atteindre les 3000 mots de la ceinture marron (2500 mots de Podvin, plus les mots grammaticaux qu’il exclut). Les autres mots latins, à commencer par ceux relevés par Martin, sont les mots noirs.

D’autre part, comme dans chez Fontoynont, les mots sont classés selon leur nature. Nos trois grandes catégories, pour équilibrer l’étude, sont : les verbes, les noms, et les adjoints (adjectifs, pronoms et mots invariables). En outre, nous nous essayons vraiment d’organiser l’étude selon la morphologie, grâce à l’étude des désinences (déclinaisons et conjugaisons), des suffixes et des préfixes. Dans les premières pages, on verra ainsi apparaître en filigrane un cours structuré par la morphologie. Ainsi l’étude des verbes devrait suivre le plan suivant : les verbes irréguliers ; les verbes déponents et défectifs ; les verbes de la 1re conjugaison ; les verbes de la 2e conjugaison, etc. Ainsi, dans chaque chapitre, les verbes pourraient être classés en fonction de la forme de leur parfait, ou des suffixes utilisés. Enfin, évidemment, mais secondairement, l’étude est structurée par les familles étymologiques : d’une certaine façon l’étude du vocabulaire est synchronique avant d’être diachronique.

N’hésitez pas à critiquer cette première version, de façon à infléchir ses développements dans le bon sens !

0 commentaire sur “Cours de vocabulaire latin”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.