Rabelais et le « par cœur »

Je lis souvent, dans les copies d’élèves des propos étranges sur le fait que Rabelais dénoncerait l’apprentissage par cœur, qui serait le fondement de l’éducation médiévale, au contraire de l’éducation humaniste. Ce n’est pas ce qu’on trouve dans le livre, mais une interprétation erronée menée par des gens qui, à mon avis, n’ont pas vraiment lu Gargantua. Voici donc une petite mise au point sur le sujet.

  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.